Le bonheur (fù)

February 5, 2019

 Aussi traduit par chance, bonne fortune.

Dès l’époque Ming (1368-1644), un grand caractère fù ornait l’entrée des bâtiments pour inviter le bonheur à y entrer.

 

Parfois ce caractère est représenté à l’envers, car comme avec beaucoup de mots chinois, on peut jouer sur l’homophonie : dào veut dire « retourner » mais aussi « arriver ». Un fù à l’envers signifie donc « le bonheur est arrivé ».

 

La petite histoire raconte que sous la dynastie Qing (1661-1911), l’intendant en chef du palais du prince Gong Qin, un soir de réveillon du nouvel an, préparait quelques grands caractères fù à afficher sur le palais et les portes de l’office. Un des serviteurs apposa par mégarde un des grands caractères fù à l’envers. Voyant cela, le prince, furieux, ordonna que l’on trouve et punisse le coupable sur-le-champ. Craignant que la sanction ne retombe sur lui, l’intendant trouva tout de suite une explication.

 

 

 

Il avait entendu de nombreuses personnes remarquer la bonne fortune du prince, raconta-t-il. Le caractère retourné était de bon augure pour attirer durablement le bonheur car l’expression « la tête en bas » dào, est identique au mot « arrivé ».

 

Le prince fut enchanté et, au lieu d’infliger une sanction, gratifia l’intendant et chacun des serviteurs de 50 taels d’argent. Le bonheur était bel et bien arrivé.

 

N’oubliez pas de mettre un caractère fù sur votre porte pour l’arrivée du printemps le 05 février cette année, et à l’envers si possible !

 

extrait de "bonheur, bonheurs" par Vivien Sung- Seuil Chronicle

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

MARCHER PIEDS NUS AMÉLIORE SANTÉ ET VITALITÉ

August 9, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents

June 10, 2019

March 19, 2019

Please reload

Archives